Le fleuret "l’arme noble"

C’est la version moderne d’une arme d’exercice : la rapière.

Qu’est ce que c’est ?

Le fleuret est une arme d’estoc [1] mais elle a un caractère conventionnel qui porte sur la surface à atteindre (uniquement le corps et les bras, les jambes et la tête étant exclus), et la manière de donner les coups.

Ceux-ci doivent être, autant que possible, portés alternativement par les adversaires (et non simultanément), selon un processus qu’on compare à une conversation courtoise entre deux individus bien élevés, où chacun parle à son tour.

(GIF)
Fleuret
Apparue au 17ème siècle, c’était une arme d’étude et de préparation à l’épée

Elle était munie à son extrémité d’un bouton ... comme une fleur.


Quelques chiffres

-  La lame mesure 90 cm, mais le poids de l’arme est au maximum de 500 grammes.

-  Sa longueur totale maximum est de 110 cm. La lame est de section quadrangulaire ; sa flexibilité est réglementée, limitant la rigidité et la souplesse.

-  La coquille ronde doit avoir un diamètre compris entre 9,5 et 12 cm.

-  La poignée a une longueur maximale de 20 cm et doit satisfaire à des conditions de forme, de revêtement et gabarit.

-  Au fleuret électrique, la lame est terminée par un bouton marqueur électrique devant repousser un poids de 500 grammes.

-  Au fleuret non électrique, la lame est terminée par une « mouche » en plastique ou en caoutchouc.


La pratique

La poignée se tient dans le creux de la main. Le pouce et l’index forment une "pince", les autres doigts se referment autour de la poignée.

Il faut tenir son arme fermement mais sans se crisper.

(GIF) Le Maître LAFAUGIERE dit : "Tenez votre fleuret comme si vous teniez un oiseau : Pas trop fort pour ne pas l’étouffer mais assez fort tout de même pour ne pas le laisser s’échapper"

Les surfaces valables

Le fleuret admet des surfaces valables pour lesquelles le point est accordé et des surfaces non valables pour lesquelles le point n’est pas accordé.

Surface valable (JPG)
La partie grisée correspond à la surface valable

Elle prend en compte le buste, l’entre jambe, et le dos.

Les positions de mains

Plus "complet" que le sabre, le fleuret admet des lignes supplémentaires ainsi que leurs parades.

Il existe 8 positions de la main, subdivisées en deux catégories :
-  Suppination (la paume de la main vers le ciel)
-  Pronation (la paume de la main vers la terre)

Et dans ces deux catégories, nous retrouvons 4 lignes définies comme ci-dessous :

(GIF)

Dedans : La ligne du dedans (communément : ligne de quarte) est la ligne haute gauche du tireur.

Dehors : La ligne du dehors est la ligne basse droite du tireur.

Dessous : La ligne du dessous est la ligne basse gauche du tireur.

Dessus : La ligne du dessus (communément appelée ligne de sixte) est la ligne haute droite du tireur.

Ce qui donne les positions de mains suivantes :

(JPG)
Les lignes

Sur l’ensemble de ces positions, l’escrime moderne n’en utilise en majorité que 4, ci-dessous représentées :

(GIF)

Le fleuret est une arme trés rapide (un peu moins que le sabre) demandant une bonne condition physique et mentale.

(JPG)
Un assaut au fleuret

[1] Seules les touches portées sur le tronc avec la pointe (l’estoc) sont comptées

Les labels de VS Escrime




Les sponsors de VS Escrime

INSCRIPTION 2016-2017

Les inscriptions pour la saison 2016-2017 sont ouvertes !

Téléchargez
le dossier d'inscription

et pour les vétérans le certificat médical à faire signer par votre médecin     


Achat de matériel d'escrime

INFO CLUB

Pas d'infos spéciale actuellement